Inspiration nature

samedi 14 janvier 2017

Potée au tempeh* / Vitaliseur de Marion


 

Potée au tempeh*

- Recette végétalienne -

Plat unique, sans lactose, sans gluten réalisé au Vitaliseur





Une cuisson à la vapeur douce réalisée avec le Vitaliseur de Marion pour un plat allégé et concentré en nutriments* (ce plat peut néanmoins être réalisé dans une cocotte)
  

" Envie d'un bon plat d'hiver, chaud et généreux en légumes de saison ? La potée est la réponse ! Chou vert frisé, pommes de terre, carottes, navets et poireaux invitent le tempeh* et le bouillon miso dans un plat unique, une version allégée et végétalienne de la traditionnelle potée au chou et saucisses... Et ce n'est pas une raison pour abandonner la touche de moutarde de Dijon, c'est même fortement recommandé ! "

 

{ Les ingrédients pour 2 assiettes creuses }

Les légumes de saison :
1/4 de chou vert frisé
+ 4 pommes de terre
+ 6 petites carottes
+ 4 navets
+ 1 poireau entier (le blanc, le vert)

+ 4 à 6 gousses d'ail, selon affinité
...et 2 feuilles de laurier + 4 clous de girofle (2 plantés dans chaque portion de chou)

Tempeh fumé coupé en tranches (Lima)
 

Le bouillon :
Du miso de riz (1 cube ou 2 càs de pâte miso)
+ 15ml d'eau bouillante

+ 1 càs d'huile d'olive ou de sésame classique (non toasté)

Assaisonnement :

Sel marin complet (gros sel)
Poivre noir concassé

Moutarde forte de Dijon



càs : cuillère à soupe

càc : cuillère à café


 


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------





{ La recette }

➜ Brosser les légumes sous un filet d'eau claire.
➜ Couper le chou en 2, les PdT en 4, les carottes et les navets en 2 ou 4 selon l'épaisseur, et le poireau en tronçons (bien laver l'intérieur afin d'éliminer toute trace de terre), garder l'ail entier sans l'éplucher.
➜ Placer les légumes avec le laurier dans le tamis métallique du Vitaliseur et cuire à la vapeur douce pendant 15 à 1 minutes selon les légumes (voir les temps de cuisson du Vitaliseur - placer les légumes dans l'ordre de cuisson suivant, car ils ne cuisent pas tous à la même vitesse : le chou, les navets et les PdT, les carottes, le poireau puis l'ail).
J'ai cependant tout mis dans le Vitaliseur en veillant à ne pas dépasser 10mn de cuisson.
➜ 2mn avant la fin de la cuisson des légumes, disposer les tranches de tempeh fumé afin qu'elles se réchauffent. 

Le bouillon :

➜ Délayer dans 15 cl. d'eau bouillante le cube ou la pâte de Miso (ne pas ajouter de sel avec le cube !).
➜ Ajouter la càs d'huile.

{ Le dressage }
 
➜ Répartir harmonieusement les légumes et le tempeh dans les assiettes creuses.

➜ Verser délicatement le bouillon - bouillant ! - sur les légumes.
Parsemer de gros sel si besoin et de poivre noir concassé.
➜ Servir avec de la moutarde.
 
 

Petit rappel : le Vitaliseur permet également de maintenir au chaud ou de réchauffer les assiettes si besoin (2 minutes par assiette dans le panier suffisent !).


 


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------





Le tempeh, késako ?

Le tempeh est un produit à base de soja fermenté - riche en protéines végétales et fibres (en remplacement de la viande).


Utilisation 
Le Tempeh fumé est un aliment passe-partout. Assaisonné, vous pouvez l’incorporer dans vos poêlées, vos soupes et vos salades. Écrasé, il sert d’ingrédient de base pour des salades végétales et vos sauces. Coupé en tranches, on peut le cuire à la vapeur, le frire, en le faisant éventuellement mariner préalablement dans du tamari ou du ume su. Le Tempeh préparé avec du lait de coco ou de la crème de soja a un goût très raffiné.

Ingrédients
SOJA*, eau, vinaigre de pomme*, ferment vivant (Rhizopus oligosporus), sel marin. Fumé aux copeaux de chêne.

Sources : Tempeh fumé - Marque Lima


 


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------









{ Potée de légumes d'hiver au tempeh* }
Choisir des légumes de saison en agriculture locale (bio ou raisonnée)
permet de profiter au mieux de leurs nutriments !




 

vendredi 6 janvier 2017

Orangettes au chocolat*



Orangettes au chocolat*

- Recette du blog "100% Végétal" -

  Recette végétalienne
  

  


J'ai découvert le goût des orangettes "maison" grâce au blog de Marie Laforêt (créatrice culinaire végane, styliste & photographe culinaire) du blog 100% Végétal et c'est juste fabuleux ! En plus, l'énorme avantage de cette recette est qu'elle est beaucoup plus rapide à réaliser que la recette traditionnelle qui demande 3 jours de réalisation (soit 3 cuissons au sucre).
Une magnifique odeur d'orange, de vanille et de sucre s'est emparée de la maison... j'ai mis le sirop à l'orange restant dans un petit pot... difficile pour BigMoustache de ne pas y plonger et replonger la petite cuillère !
 

Ingrédients pour 40 orangettes environ : (mes oranges étaient très grosses, j'en ai obtenu 65 environ...)


2 oranges non traitées
+ 200g de sucre blond
+ 200 ml d'eau
+ 1/2 gousse de vanille
+ 150 g de chocolat noir (60 à 70% de cacao)

 Matériel :
 
- Un saladier en verre ou métal (cul de poule)

- Du papier sulfurisé
- Une grille
- Un thermomètre culinaire (option)




 ------------------------------------------------------------------------------------------

- La recette originale de Marie Laforêt -
reproduite ici


{ Préparer les écorces d'orange }

Brosser les oranges. Couper les extrémités et inciser en quartiers, puis éplucher la peau à la main (et non au couteau).
Porter une casserole d'eau à ébullition et faire blanchir les peaux d'oranges 5 minutes.
Égoutter, laisser refroidir, puis découper de fines bandes de peau qui vont former les orangettes. Attention, pas trop fin non plus. 


{ Préparer le sirop }

Dans une casserole, verser l'eau, le sucre et la vanille et porter à ébullition.

Laisser le sucre se dissoudre quelques minutes et verser les orangettes.
Cuire à feu moyen pendant 5 minutes.
Si jamais votre sirop commence à caraméliser (petits bouillons, texture mousseuse, coloration brune) ajouter un peu d'eau afin de le décuire et récupérer votre sirop.
Au bout des 5 minutes, sortir du feu et laisser refroidir. Puis disposer les écorces d'oranges confites sur une grille et laisser sécher quelques heures (2 ou 3) /// je m'y suis prise la veille au soir, donc j'ai recouvert mes oranges avec une assiette afin qu'elles ne s'assèchent pas en attendant le lendemain.
 

{ Préparer le chocolat - version simplifiée de Marie Laforêt }

"Il est désormais temps de tempérer le chocolat, voici une technique pas très orthodoxe mais très simple et qui évite de se rater (de faire trop chauffer le chocolat).

Verser un fond d'eau dans une casserole et porter à ébullition.
Sélectionnez un bol en métal ou en verre (on évite le plastique !) qui s'adapte de la manière suivante à votre casserole: le fond ne doit pas toucher l'eau, mais doit s'adapter aux bords afin de ne pas laisser d'espace entre lui et la casserole. Y déposer le chocolat en morceaux.
Lorsque l'eau bout, éteindre le feu et déposer le bol avec le chocolat sur la casserole.
Mélanger à l'aide d'une spatule, le chocolat va fondre doucement.
Lorsque le chocolat est bien fondu, enlever le bol de la casserole et tremper les orangettes dedans, puis les déposer sur un plaque recouverte de papier cuisson ou de papier à chocolat. Laisser refroidir à température ambiante et placer au frais."




------------------------------------------------------------------------------------------




 { Tempérer le chocolat NOIR - la version pro que j'utilise ! }


La technique est identique à la précédente, mais il faudra en + se munir d'un thermomètre de cuisine et respecter scrupuleusement les consignes suivantes !

1- Monter le chocolat à la température de 55°C maxi afin qu'il ne cuise pas (retirer le cul de poule de la casserole lorsque le chocolat est à 50°C, la température montera toute seule et très vite aux 55°C souhaités).
2- Placer aussitôt le cul de poule dans un bain glacé (saladier + eau froide + glaçons) en mélangeant doucement à la cuillère, afin que la température du chocolat redescende à 28-29°C.
3- Replacer le cul de poule dans la casserole d'eau bouillante (de façon à ce que le chocolat remonte à 31-32°C).

Enrober aussitôt vos orangettes comme indiqué au dessus.


Pour les autres chocolats (au lait ou blanc), les températures à respecter pour les 3 phases sont : 45-48°C / 26-27°C / 29-30°C


Pourquoi tempérer le chocolat ?

Je vous conseille vivement de tempérer votre chocolat. Ce n'est pas difficile, il suffit d'être attentif car ça va très vite ! Cela permet d'obtenir un beau chocolat qui se conserve mieux et longtemps (cassant et pas mou, d'aspect lisse et brillant sans trace de blanchiment dû à la cristallisation du beurre de cacao). C'est notamment conseillé pour réaliser des mendiants ou palets, sur lesquels on dépose quelques fruits secs, fruits confits, noix... Il vaut donc mieux que le chocolat soit ferme : les chocolats - orangettes, palets, écorces... seront transportables dans une jolie boîte en métal, un bocal de verre ou un sachet kraft (sans se coller les uns aux autres), et ils n'en seront que meilleurs à la dégustation !



Toi, mon amour, mon ami, quand je rêve c'est de toi
Mon amour, mon ami, quand je chante c'est pour toi
Mon amour, mon ami, je ne peux vivre sans toi
Mon amour, mon ami, et je ne sais pas pourquoi 
Ah ahahah ah ah ahahahaaah.... 
( Bonus musical, qui me ramène à mon enfance !) 




------------------------------------------------------------------------------------------









dimanche 1 janvier 2017

Velouté de Butternut & Potimarron au curcuma*



Velouté de Butternut

& Potimarron au curcuma*

- Velouté chaud -

  Recette végétalienne, sans gluten et sans lactose





Oui mais, pourquoi... ?

" Après le velouté de petits pois à l'avocat*, on réitère l'opération avec un velouté doucement épicé, d'une belle couleur chaude orangée. La courge Butternut n'ayant pas tellement de goût, j'aime lui associer le potimarron d'une saveur bien plus agréable (certains lui trouve un petit goût de noisette)... Ici, c'est la crème de coco qui sert de liant, apportant une saveur légèrement sucrée et une onctuosité sans égal ! Cette recette de saison réchauffe le corps et l'humeur en combattant le froid qui vient de s'installer dans notre région et aide à lutter efficacement contre les rhumes et autres infections hivernales... À vos courges et vos cuillères !"



Ingrédients pour 2 grands bols épicés :

1 morceau de Potimarron (une moitié)
+ 1 morceau de courge Butternut (la valeur de 5cm de hauteur - 10 cm de diamètre)
+ de la crème de coco (20 cl)
+ 1 petite gousse d'ail
+ 1 grosse càs de curcuma en poudre
+ 1 càc de cannelle
+ 1 pincée de gingembre
+ 1 pincée de curry (option)
+ 1 pincée de sel marin complet


 


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------





Recette :

➜ Éplucher la courge butternut. Le potimarron ne s'épluche pas, il suffit de bien le brosser sous l'eau claire. Ôter les pépins et détailler les légumes en cubes.
➜ Déposer dans une casserole la butternut et le potimarron dans 1 cuillère à café d'huile de coco chaude (ou d'huile d'olive).
➜ Ajouter les épices et la gousse d'ail et faire revenir 1 à 2 minutes (au contact de l'huile, les épices vont libérer leurs arômes et devenir "bio-disponibles" pour mieux distiller leurs bienfaits thérapeutiques)*
Couvrir d'eau (jusqu'à 1 cm au dessus des légumes).
Verser la crème de coco.
Dès que les légumes sont cuits et sans jamais faire bouillir le mélange,
mixer finement et servir.


On peut servir ce velouté tel quel ou accompagné de tranches de pain grillées,
tartinées d'avocat écrasé avec quelques gouttes de jus de citron...
et quelques graines germées.



*
L'ajout d'un corps gras est recommandé pour faciliter l’absorption de la curcumine contenu dans le curcuma et démultiplier ainsi ses bienfaits (anti-inflammatoire, antioxydante...).


Astuce !

Préparer ce velouté en + grande quantité.
Verser le velouté encore chaud dans des bocaux individuels, visser le couvercle et retourner le pot. Mettre au frigo une fois refroidis. Ils se conservent ainsi plusieurs jours.
On peut également congeler les pots et se servir selon nos besoins/envies.
 





---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------





Zoom sur (petit rappel) :


Le
curcuma : "Les chercheurs et scientifiques lui attribuent des propriétés antioxydantes, antiseptiques, antibactériennes et anti-inflammatoires, stimulant la circulation sanguine. Le curcuma facilite la sécrétion et l'évacuation de la bile. Il exerce ainsi une action de détoxifiant hépatique. Consommer du curcuma facilite donc la digestion et notamment celle des graisses". 


L'huile de coco (un corps gras en cohérence avec la crème de coco utilisée dans la recette, mais on peut très bien la remplacer par une huile d'olive).





---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------




{ Velouté de Butternut & Potimarron au curcuma* }
♡♡♡